Nous utilisons des cookies pour assurer la meilleure expérience sur notre site.
En savoir plus.

Aller directement au contenu
  • Analyse et expertise
  • Plan de gestion

Projet Nassonia

  • Type de mandat Expertise forestière, vision stratégique
  • En cours Projet à long terme, début en 2018
  • Localisation Wallonie (Massif de Saint-Michel-Freyr)
Nassonia GJ
  • 1650 ha de massif forestier
  • 2018 année de création du projet
  • 3 objectifs stratégiques
  • 80 ans : une vision à 80 ans dans le master plan

Nassonia, projet de co-gestion de la forêt domaniale de Saint-Michel-Freyr par la Wallonie (le Département Nature et Forêt du Service Public de Wallonie) et la Fondation Pairi Daiza, a pour ambition de mettre en place une gestion innovante des espèces et des habitats naturels pour rendre cette forêt plus résiliente.

Nassonia souhaite être un laboratoire ouvert à la recherche dans toute une série de matières et réunir les compétences diverses et complémentaires de nombreux acteurs autour d’un sujet commun : la forêt.

La forêt restera comme aujourd’hui, accessible aux promeneurs pour en partager le caractère exceptionnel et les inviter à vivre une expérience forte. Cette forêt jouera de la sorte un rôle de sensibilisation à l’importance de cet écosystème.

Trois objectifs stratégiques s’articulent autour du projet Nassonia :

  • Re-naturer le massif forestier (en faire une « forêt plus libre et plus sauvage ») pour développer au maximum la conservation de la nature et restaurer les bases biologiques du fonctionnement de l’écosystème ;
  • Ré-enchanter la forêt et ses usages pour développer un tourisme diffus et un accueil du public adapté, pour reconnecter l’être humain à la nature ;
  • Maximiser la qualité, la valorisation locale et la durabilité des produits forestiers, pour démontrer que la biodiversité est conciliable avec l’économie locale.

Six visions clés représentent, dans le cadre de Nassonia, le futur de cette forêt et les rôles qu’elle jouera sur le long terme :

  • la forêt en tant qu’hotspot de biodiversité
  • la forêt comme lieu de connexion entre l’Homme et la nature
  • la forêt, laboratoire humain, scientifique et culturel
  • la forêt, terre en transition économique
  • la forêt forte d’actions dirigées par un ensemble d’acteurs et la forêt
  • futur Parc national.

Ecofirst est en charge du pilotage du projet, en collaboration avec la Fondation Pairi Daiza et le Service Public de Wallonie (SPW).